shadow

Pratique des techniques d’enseignement et d’apprentissage actifs par l’enseignant au sein de l’Université de Fianarantsoa. Cas des étudiants de l’ISTE

Auteur: RAKOTONJOHARY Mamy Andrianiaina

Résumé

La mise en place du système LMD a  provoqué des changements sur le plan organisationnel, socio-économique mais surtout sur le plan pédagogique à Madagascar. Le sigle LMD ou Licence-Master-Doctorat veut dire enseigner autrement, apprendre autrement mais aussi gouverner autrement. Le nouveau système aussi veut répondre aux problèmes d’adéquation formation-emploi dans la professionnalisation des disciplines à enseigner. Les formations universitaires seront ajustées aux besoins du secteur de l’employabilité par la recherche de partenariat, d’atelier et de colloque au sein des organismes publics et privés. Désormais on devrait changer la manière d’enseigner au niveau des universités, l’enseignement est maintenant centré sur l’étudiant.

Dans notre étude nous avons choisi la pratique des techniques d’enseignement et d’apprentissage actif  ou pédagogie active, branche de la pédagogie universitaire qui est utile pour améliorer l’apprentissage et les résultats des étudiants à l’ISTE. L’objectif de cette nouvelle technique d’enseignement est de stimuler, faire participer les étudiants par une interaction active avec les enseignants, le cours sera administré en suivant une démarche scientifique avec des objectifs d’apprentissage, des activités (cours) et des évaluations (examens) et sera aligné.

Les enseignants et les étudiants apprennent ensemble durant le cours. Le rôle de l’enseignant change donc en rôle de formateur, de modérateur ou de facilitateur car il ne détient plus toutes les connaissances, il essaie de faire réfléchir, de faire travailler les étudiants par l’autonomie du savoir c’est-à-dire créer l’apprentissage par diverses techniques d’enseignement (le travail de groupe, l’exposé, les cartonnettes, le brainstorming, les questions-réponses…). L’étudiant devient un apprenant ou formé car il participe aux objectifs d’apprentissage.

Mots clés : LMD, technique d’enseignement et d’apprentissage actif, objectifs d’apprentissage, évaluation

Abstract

The implementation of the LMD system has led to organizational, socio-economic and especially educational changes in Madagascar. The acronym LMD or License-Master-Doctorate means teaching differently, learning differently but also governing differently. The new system also wants to answer the problems of adequacy training-employment in the professionalization of the disciplines to be taught. University courses will be adjusted to the needs of the employability sector through the search for partnerships, workshops and colloquia in public and private organizations. Now we should change the way of teaching at the university level, the teaching is now focused on the student.

In our study we chose the practice of teaching and active learning techniques or active pedagogy, branch of university pedagogy that is useful for improving learning and student outcomes at the ISTE. The purpose of this new teaching technique is to stimulate, engage students through active interaction with teachers, the course will be administered following a scientific approach with learning objectives, activities (courses) and assessments (exams) and will be aligned.

Teachers and students learn together during the course. The role of the teacher thus changes into the role of trainer, moderator or facilitator because he no longer holds all the knowledge, he tries to make people think, to make the students work by the autonomy of the knowledge that is to say say to create learning through various teaching techniques (group work, presentation, cartoons, brainstorming, questions and answers …). The student becomes a learner or trained because he participates in the learning objectives.

Key words: LMD, teaching and active learning technique, learning objectives, evaluation

Liste des références bibliographiques : 

ABDELHAMID, R, DJAMILA M, NABILA A. (2012). « L’apprentissage à l’ère des TIC dans les universités algériennes : Enseigner autrement, » Faculté des sciences humaines et des sciences sociales, Université Mentouri Constantine  Algérie

ADANGNIKOU, N et PAUL, J-J. (2008). « La formation à la pédagogie universitaire en France, une offre encore trop restreinte ». In AIPU 2008 -25e Congrès de l’Association internationale de pédagogie universitaire, Montpellier, 19-22 mai 2008.

Bah, M.B. (2012). Apports, limites et enjeux de l’apprentissage par problèmes pour le développement de compétences associées au champ de l’éducation relative à l’environnement : une étude de cas en milieu universitaire guinéen (Thèse de doctorat inédite). Université du Québec à Montréal.

Baudrit, A. (2007). L’apprentissage coopératif : origines et évolutions d’une méthode pédagogique. Bruxelles : De Boeck Supérieur.

Bédard, D. (2006). Enseigner autrement, oui mais pourquoi et comment ? Le cas d’un cours universitaire du premier cycle. Dans N. Rege Collet et M. Romainville (dir.), La pratique enseignante en mutation à l’université (pp. 83-101). Bruxelles : De Boeck.

Tiré de BONWELL et EISON (1991) Active Learning Creating Excitement in the Classroom ASHE-ERIC Higher Education Reports p.2

Ménard, L. & St-Pierre, L. (2014). Se former à la pédagogie de l’enseignement supérieur. Montréal : Chenelière éducation.

Meirieu, P. (2009). L’école, mode d’emploi : Des « méthodes actives » à la pédagogie différenciée. Issy-les-Moulineaux : ESF éditeur.

Raby, C. & Viola, S. (2007). Modèles d’enseignement et théories d’apprentissage : de la pratique à la théorie. Anjou, Québec: CEC.

Ramsden, P. (2003). Learning to teach in higher education. London: Routledge and Falmer. DOI : 10.4324/9780203413937

Raynal, F. & Rieunier, A. (2012). Pédagogie, dictionnaire des concepts clés. Apprentissage, formation, psychologie cognitive. Issy-les-Moulineaux : ESF éditeur.

STEFANO, E, RAKOTOARISON, A, Y. (2012), Faculté DEGS,  Les TIC et l’enseignement supérieur : enseigner et apprendre « autrement ». Dans quelles mesures les TIC peuvent‐elles accompagner la mise en place du système LMD ?

Université d’Antananarivo, Madagascar sous presse.

Viennau, R. (2005). Apprentissage et enseignement : théories et pratiques. Montréal, Québec: Gaëtan Morin/Chenelière Éducation.